You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

Dépistage du cancer du col de l’utérus

Les décès liés au cancer du col de l’utérus sont très fréquents dans les régions du monde où il n’existe pas de dépistage. Le déclin drastique de décès liés au cancer du col de l’utérus depuis les années 1980 est presque entièrement dû au dépistage et au test Pap.

Un test Pap est un simple test de dépistage qui permet de détecter les changements dans les cellules du col de l’utérus pouvant évoluer en cancer avant que les femmes ne ressentent de symptômes.

Quand passer un test de dépistage

Le programme de dépistage du cancer du col de l’utérus recommande que les femmes qui sont actives sexuellement ou l’ont déjà été passent un test Pap tous les trois ans à partir de l’âge de 21 ans. Un dépistage régulier est recommandé jusqu’à l’âge de 70 ans minimum ou jusqu’à ce qu’un médecin ou infirmier praticien vous dise que vous pouvez arrêter. Une femme peut arrêter de passer des tests Pap à l’âge de 70 ans si elle a reçu trois résultats normaux ou plus au cours des dix dernières années.

Les femmes âgées de 21 à 69 ans doivent passer des tests Pap régulièrement, même dans les conditions suivantes:

  • Si elles se sentent bien et qu’elles n’ont pas de symptômes
  • Si elles ne sont plus actives sexuellement
  • Si elles n’ont eu qu’un seul partenaire sexuel
  • Si elles sont dans une relation homosexuelle 
  • Si elles sont ménopausées
  • Si elles n’ont pas d’antécédents familiaux de cancer du col de l’utérus

Les femmes qui ont subi une hystérectomie doivent parler à leur médecin ou infirmier praticien pour voir si elles doivent passer un test de dépistage.

Dépistage par test Pap

Le test Pap (également appelé frottis cervical) est le moyen le plus courant de détecter des changements dans les cellules du col de l’utérus pouvant évoluer en cancer:

  • Un test Pap permet de déceler des cellules anormales dans le col de l’utérus. Parfois, les cellules du col de l’utérus deviennent anormales avec le temps lorsqu’elles meurent et se renouvellent. Elles sont également anormales lorsqu’une femme a une infection au VPH. Les cellules anormales redeviennent souvent normales d’elles-mêmes. Mais si elles ne redeviennent pas normales, elles doivent être détectées, et au besoin, traitées. Sinon, progressivement au fil des années, elles peuvent évoluer en cancer du col de l’utérus.
  • Un test Pap ne décèle pas d’autres cancers dans les organes reproducteurs, tels que le cancer de l’ovaire, ou des infections transmissibles sexuellement, comme la chlamydia, la gonorrhée ou le VIH.
  • Un test Pap est réalisé dans le cabinet d’un fournisseur de soins de santé, par un médecin ou un infirmier praticien. Un instrument appelé spéculum est inséré dans le vagin de la femme pour pouvoir observer son col de l’utérus. Des cellules sont retirées de la surface du col de l’utérus et sont envoyées en laboratoire pour être examinées au microscope. Certaines femmes peuvent trouver l’expérience inconfortable ou embarrassante, mais elle ne prend que quelques minutes.
  • Le test Pap est envoyé à un laboratoire. Les résultats sont renvoyés au médecin ou à l’infirmier praticien qui recommande un suivi approprié à la patiente.

Pour en savoir plus sur la préparation à un test Pap et pour savoir ce qui se passe après le test, voir les QFP sur le dépistage du cancer du col de l’utérus.

Où passer un test de dépistage

Prenez un rendez-vous avec votre médecin ou infirmier praticien. Si vous n’avez pas de médecin ou infirmier praticien, vous pouvez vous inscrire sur Accès Soin au 1-800-445-1822 ou visiter le site Web Accès Soins.

Certains bureaux de santé publique et centres de soins communautaires. Les femmes du Nord-Ouest et des régions de Hamilton, Niagara, et Haldimand Brant peuvent être admissibles au dépistage dans l’une de nos caravanes de dépistage mobile.

Pour de l’information sur les services de soins de santé dans la collectivité, visitez ontario.ca/healthcareoptions.

Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus est un programme de dépistage structuré dirigé par Action Cancer Ontario et le gouvernement de l’Ontario. Il vise à réduire le risque de développement d’un cancer du col de l’utérus ou de décès des suites de cette maladie, en augmentant le pourcentage de femmes bénéficiant d’un dépistage régulier et, en cas de résultats anormaux, d’un suivi approprié en temps opportun. Le programme envoie des lettres aux Ontariennes pour les inviter à passer un test Pap, leur recommandant les prochaines étapes suivant un test Pap et leur envoyant des rappels lorsqu’il est temps de passer un nouveau test de dépistage. Le programme aide aussi les médecins et les infirmiers praticiens à fournir à leurs patientes les meilleurs services possibles de dépistage du cancer du col.

Lettres envoyées au public à propos du dépistage

Action Cancer Ontario envoie des lettres aux femmes admissibles âgées de 30 à 69 ans pour fixer un rendez-vous pour un test Pap par l’intermédiaire du programme de dépistage du cancer du col de l’utérus de l’Ontario. Nous envoyons aussi des lettres aux femmes de 21 à 69 ans pour les informer des résultats de leurs tests et pour leur rappeler du moment où elles doivent subir un autre test de dépistage.

Lettres envoyées aux femmes

  • Avis de confidentialité de la correspondance
  • Lettres d’invitation et de rappel
  • Deuxième relance et rappel d’invitations
  • Lettre de résultats normaux
  • Lettre de résultats insatisfaisants 
  • Lettre de résultats anormaux
  • Rappel de suivi pour résultats anormaux

Un échantillon de chacune des lettres est disponible dans la section Lettres envoyées au public.

Ressources pour les nouveaux arrivants et immigrants

Lorsque vous arrivez dans un nouveau lieu, il est important de préserver votre santé au mieux. Pour cela, vous pouvez passer un dépistage du cancer du col de l’utérus. Découvrez si vous devriez passer un dépistage et comment prendre un rendez-vous.

L’histoire du dépistage du cancer du col de l’utérus de Claudia (espagnol)

Découvrez Claudia, du Salvador, qui hésitait à passer un test Pap car elle avait entendu dire qu’ils étaient désagréables et douloureux. Elle a changé d’avis lorsqu’une amie lui a dit que son médecin lui avait découvert des changements précoces dans les cellules du col de l’utérus qui pourraient évoluer en cancer. Cette expérience a encouragé Claudia a passé un test Pap.

Transcript – Claudia

L’histoire du dépistage du cancer du col de l’utérus de Hosne Ara (bengali)

Découvrez comment Hosne Ara, nouvellement arrivée en Ontario, a surmonté sa peur du dépistage du cancer du col de l’utérus et passe désormais des tests Pap régulièrement. Hosne Ara encourage ses voisines et amies à s’informer sur les tests Pap et à en passer.

Transcript – Hosne Ara