You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

COVID-19: Obtenez les dernières mises à jour ou faites une autoévaluation.

Programme ontarien de dépistage du cancer du sein (PODCS)

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein est un programme conçu pour encourager les femmes à effectuer un dépistage du cancer du sein. Le programme convient à toute résidente de la province admissible à un dépistage du cancer du sein.

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein s’applique à deux groupes de femmes admissibles au dépistage du cancer du sein en Ontario : celles présentant un risque moyen et celles présentant un risque élevé.

Personnes présentant un risque moyen

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein recommande à la plupart des femmes de 50 à 74 ans de passer un dépistage par mammographie tous les deux ans.

Les femmes de 50 à 74 ans sont admissibles au dépistage dans le cadre du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein si elles :

  • n’ont aucun nouveau symptôme du cancer du sein;
  • n’ont aucun antécédent personnel de cancer du sein;
  • n’ont pas d’implants mammaires à l’heure actuelle;
  • n’ont pas eu de mastectomie;
  • n’ont pas passé de mammographie de dépistage depuis 11 mois.

Personnes présentant un risque élevé

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein recommande que les femmes âgées de 30 à 69 ans qui répondent aux critères d’admissibilité du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé effectuent un dépistage chaque année avec mammographie et image par résonance magnétique (IRM) (ou un dépistage échographique si l’IRM n’est pas appropriée sur le plan médical).

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé n’accepte pas de nouvelles participantes âgées de plus de 70 ans. Cependant, si une femme participe déjà au programme lors de son 70e anniversaire, le programme continuera de lui faire passer une mammographie de dépistage chaque année jusqu’à son 74e anniversaire.

Pour de plus amples renseignements sur l’admissibilité au Programme ontarien de dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé, consultez la page Dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé.

Avantages d’un programme de dépistage structuré du cancer

  • Invite des personnes à participer au dépistage;
  • Rappelle aux participants qu’il est temps de passer un nouvel examen de dépistage;
  • Transmet aux participants les résultats de leur examen de dépistage;
  • Recommande un suivi aux participants après l’obtention d’un résultat anormal.
  • Assure le suivi des participants tout au long des parcours de dépistage et de diagnostic;
  • Aide les participants à coordonner les prochaines étapes de leur parcours de dépistage au besoin (évaluations génétiques pour le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé, par exemple).
  • Évalue la qualité et le rendement du programme.

Avantages du dépistage du cancer du sein

  • Passer des mammographies de dépistage régulièrement est important car elles permettent de détecter le cancer tôt, lorsqu’il a moins de risques de s’être répandu à d’autres parties du corps. Le traitement peut aussi avoir de plus grandes chances d’être efficace lorsque le cancer est détecté à un stade précoce.
  • Presque toutes les femmes chez qui on détecte un cancer du sein à un stade précoce survivront à cinq ans. Cependant, si le cancer du sein est détecté plus tard, seules deux femmes sur dix survivront à 5 ans.

Suivi de dépistage du cancer du sein

Résultat normal au dépistage

  • Le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein avise directement les participantes (même si elles ont un fournisseur de soins primaires) de leurs résultats normaux par courrier. La lettre indiquera aussi aux participantes quand effectuer un nouveau dépistage.
  • Le site de dépistage envoie aussi les résultats normaux au dépistage au fournisseur de soins primaires de la participante.

Résultat anormal au dépistage

  • La plupart des femmes recevant un résultat de mammographie anormal n’ont pas de cancer du sein. Des tests supplémentaires sont nécessaires après une mammographie anormale pour déterminer si une femme a un cancer.
  • Les tests supplémentaires peuvent comprendre une autre mammographie, une échographie du sein, une image par résonance magnétique et/ou des biopsies.
  • Lorsqu’une participante a un résultat anormal au dépistage, le site de dépistage avise son fournisseur de soins primaires et peut l’aider à programmer un rendez-vous de suivi en temps opportun.
  • Si une participante ayant une mammographie anormale n’a pas de fournisseur de soins primaires, le site de dépistage lui assignera un médecin qui se chargera du suivi jusqu’au diagnostic. Si la participante a un cancer du sein, elle sera orientée vers un spécialiste pour d’autres soins et traitements.