You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

COVID-19: Obtenez les dernières mises à jour ou faites une autoévaluation.

Cancer du sein

Le cancer du sein se déclare dans les cellules de la paroi des canaux ou du lobule du sein.

Le cancer du sein peut être décrit de deux façons:

  • Le cancer du sein invasif quitte les canaux ou les lobules pour envahir les tissus environnants.
  • Le cancer du sein non invasif ne se propage pas au-delà des canaux ou des lobules.

Pour en savoir plus sur le cancer du sein, visitez le site Web de la Société canadienne du cancer.

Contenu de cette page

Vous trouverez de l'information, des ressources et outils de Santé Ontario (Action Cancer Ontario) pour:

  • les patients, familles et soignants
  • toute personne souhaitant se renseigner sur le cancer du sein
  • les fournisseurs de soins de santé

Vous trouverez également des liens vers d'autres offrant de l'information relative au cancer du sein.

Prévention

Voici plusieurs mesures à prendre pour réduire votre risque de cancer du sein:

Limitez votre consommation d'alcool

Pour le cancer du sein, il n'existe pas de dose sécuritaire d'alcool. Même de petites quantités d'alcool peuvent augmenter votre risque. Par rapport à aucune boisson alcoolisée par jour, chaque boisson alcoolisée augmente votre risque de cancer du sein de presque 10 %.

Maintenez un poids santé

Si vous n'avez pas un poids santé, perdre même quelques kilos peut vous aider à réduire les risques pour votre santé. De petits changements à votre alimentation et votre activité physique peuvent suffire à améliorer votre santé.

Soyez actif

L’activité physique permet d'améliorer votre santé, votre bien-être et votre qualité de vie, et réduire votre risque de cancer.

Être « actif » ne signifie pas juste suivre des programmes d'exercice – de nombreuses activités du quotidien, comme le jardinage, les tâches ménagères, la danse ou les déplacements à pied comptent également. Être actif vous permet également d'atteindre et de conserver un poids santé.

Parlez avec votre médecin des avantages et risques de la pilule contraceptive et du traitement hormonal substitutif

Si vous prenez la pilule contraceptive, vous pouvez avoir un risque accru de cancer du sein par rapport à une femme qui ne l'a jamais prise. Lorsque vous arrêtez de prendre la pilule contraceptive, votre risque de cancer du sein commence à diminuer.

Le traitement hormonal substitutif (THS) peut être utilisé pour traiter les symptômes de la ménopause, comme les bouffées de chaleur. Prendre un THS peut augmenter votre risque de cancer du sein, surtout si vous prenez pendant longtemps le type de traitement contenant à la fois de l'œstrogène et de la progestérone. Votre risque diminue rapidement une fois que vous arrêtez de prendre le THS.

Assurez-vous de parler avec votre médecin ou infirmier praticien avant d'apporter tout changement à vos médicaments.

Renseignez-vous sur les effets de la grossesse et de l'allaitement

Être enceinte et donner naissance, particulièrement à un jeune âge, peut réduire votre risque de cancer du sein.

L'allaitement, particulièrement pendant une année ou plus au long de votre vie, peut également réduire votre risque de cancer du sein.

 

Dépistage

Les examens de dépistage du cancer s’adressent aux personnes pouvant avoir un risque de cancer qui ne présentent pas de symptômes et se sentent en bonne santé. Les tests de dépistage du cancer ne visent pas à diagnostiquer un cancer, mais à déterminer quelles personnes ont plus de risques d’avoir un cancer ou d’en développer un à l’avenir.

Un dépistage régulier du cancer du sein par une mammographie est important car il peut permettre de détecter le cancer de manière précoce, lorsqu’il est petit et a moins de risques de se répandre à d’autres parties du corps. Le traitement peut avoir plus de chances d’être efficace lorsque le cancer du sein est détecté tôt.

Qui doit passer un test de dépistage?

  • Si vous êtes âgée de 50 à 74 ans, le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein recommande que la plupart des femmes de votre groupe d’âge passent une mammographie de dépistage tous les deux ans.
  • Si vous êtes âgée de 30 à 69 ans et que vous satisfaisez aux critères d’admissibilité du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein chez les femmes présentant un risque élevé, il est recommandé de passer une mammographie et un examen d’imagerie à résonance magnétique (IRM) de dépistage (ou une échographie du sein si une IRM ne convient pas sur le plan médical) tous les ans.

Pour savoir quand et comment passer un test de dépistage, et pour vous renseigner sur les mammographies, le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein, et plus encore, rendez-vous sur la page Dépistage du cancer du sein.

Comment programmer un rendez-vous de dépistage

Si vous êtes âgée de 50 à 74 ans, vous pouvez :

  • communiquer avec le site du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein le plus proche de chez vous (voir les sites du Programme ontarien de dépistage du cancer du sein ou appeler le 1-800-668-9304);
  • communiquer avec votre médecin ou infirmier praticien, qui peut vous envoyer passer un dépistage.

Si vous êtes âgée de 30 à 69 ans et que vous pensez que vous présentez peut-être un risque élevé de développer un cancer du sein, vous devriez consulter votre médecin de famille. Il peut vous envoyer passer un test génétique ou un dépistage en fonction de vos antécédents familiaux et personnels.

Pour plus de détails sur les tests génétiques, visitez le site de la Société canadienne du cancer.

Diagnostic

Au moment du diagnostic, des tests peuvent être nécessaires pour confirmer le cancer. Attendre les résultats de tests peut être stressant. Si vous attendez un diagnostic, parlez à votre médecin pou infirmier praticien de la gestion du stress dans ce moment difficile.

Pour de l'information à propos des tests de diagnostic pour le cancer du sein, visitez le site Web de la Société canadienne du cancer.

Commencer le processus de diagnostic

Tout le monde ne suit pas le même processus de diagnostic. Certains peuvent être guidés dans le processus par leur médecin de famille, d'autres peuvent être aidés par un spécialiste, le Programme ontarien de dépistage du cancer du sein, ou un programme d'évaluation diagnostique.

Dans de nombreux cas, le médecin de famille est le premier point de contact pour le diagnostic du cancer et c'est lui qui aiguille un patient vers un spécialiste ou un programme d'évaluation diagnostique.

Traitement

Le traitement du cancer du sein dépendra de ce qui suit:

  • Type de cancer
  • Stade du cancer
  • Traitements choisis par le patient

Les traitements peuvent comprendre:

  • chirurgie
  • traitement médicamenteux (chimiothérapie)
  • radiothérapie
  • d'autres options
  • essais cliniques

Pour en savoir plus sur les types de traitement du cancer du sein, visitez le site de la Société canadienne du cancer.

Information sur le traitement médicamenteux

Vous pouvez vous renseigner sur les médicaments précis utilisés à l'aide de nos fiches d'information du patient. Elles fournissent de l'information sur les traitements médicamenteux du cancer, notamment leur utilité et la manière de traiter les effets secondaires. Vous pouvez trouver les fiches d'information des patients sur la page Médicaments.

Vous pouvez également consulter la page À propos de la chimiothérapie pour des renseignements généraux sur le traitement médicamenteux du cancer.

Traitement des symptômes et des effets secondaires

Les personnes atteintes de cancer peuvent avoir des symptômes liés à leur cancer ou comme effets spéciaux du traitement.

Nos guides de traitement des symptômes expliquent:

  • comment reconnaître des symptômes
  • les choses à faire et à ne pas faire
  • quand prendre contact avec votre équipe de soins de santé

Les guides sont mis à disposition des patients et de leurs fournisseurs de soins de santé. Chaque guide de patient est accompagné de liens vers des ressources utiles comme des cours, des livres, des vidéos et des feuilles de travail.

Nos fiches d'information sur les effets secondaires offrent des astuces pour les personnes ayant des effets secondaires de la chimiothérapie.

Si vous êtes atteint du cancer, n'oubliez pas qu'il est important de parler de tout symptôme et toute inquiétude à votre équipe de soins de santé. Voir le traitement des symptômes et des effets secondaires.

Essais cliniques

Les essais cliniques sont des études scientifiques mettant à l'essai l'efficacité et l'innocuité d'un traitement médical. Trouvez des essais cliniques au Canada.

Soins palliatifs

Les soins palliatifs apportent un soutien aux personnes atteintes d'une maladie qui engage le pronostic vital, et leurs familles. L'objectif de ces soins est de soulager la souffrance pour que les patients puissent avoir la meilleure qualité de vie possible. Les soins palliatifs doivent commencer au moment du diagnostic de maladie engageant le pronostic vital.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Soins palliatifs.

Après le traitement

À la fin du traitement, une personne entre dans une nouvelle phase du cancer. Une grande partie des soins sera transféré aux fournisseurs de soins dans la collectivité, comme un médecin de famille ou un infirmier praticien.

Soins de suivi

Les soins de suivi sont les soins dispensés une fois que le traitement actif d'un cancer du sein est terminé. Ils visent à:

  • aider la personne à se remettre du cancer et des traitements
  • détecter le cancer tôt en cas de rechute Pour en savoir plus sur les soins de suivi, visitez le site de la Société canadienne du cancer.

Traitement des symptômes qui perdurent

Une personne peut ressentir des symptômes du cancer pendant des mois ou des années après la fin du traitement. Ils sont appelés effets sur le long terme ou effets tardifs.

Si vous ressentez des symptômes qui perdurent après votre traitement du cancer, vous trouverez de l'information sur la manière des traiter dans nos guides de Traitement des symptômes et des effets secondaires.

Pour mieux comprendre les effets tardifs ou sur le long terme du traitement du cancer, visitez la page de la Societé canadienne du cancer pour une vue d'ensemble utile.

Soins de fin de vie

Chaque personne vit une expérience différence durant les derniers mois et jours de sa vie. Les symptômes peuvent changer avec l'évolution de la maladie, et la nécessité d'information et de soutien est propre à chaque patient. Les membres de la famille auront également leurs propres questions, inquiétudes et besoins.

Si vous aidez un membre de votre famille au cours des derniers mois de sa vie, parlez à votre équipe de soins de santé de vos questions et inquiétudes régulièrement. Ils peuvent vous fournir des renseignements et des ressources pour vous aider vous et votre famille, à prendre des décisions et prévoir vos soins de fin de vie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page des soins palliatifs.

Faits

  • En 2020, on s’attend à ce que le cancer du sein soit le cancer le plus souvent diagnostiqué chez les femmes en Ontario.
  • Une femme sur huit recevra un diagnostic de cancer du sein au cours de sa vie. Cependant, il s'agit également de l'un des cancers ayant le taux de survie le plus élevé en Ontario.
  • Le risque de cancer du sein augmente avec l'âge. En Ontario, le cancer du sein se déclare généralement plus tard dans la vie, avec plus de 83 % des cas diagnostiqués chez les femmes âgées de plus de 50 ans.
  • En 2020, près de 12 000 femmes auront un cancer du sein en Ontario, et 2 000 d’entre elles en mourront.
  • Seulement 5 à 10 % des femmes atteintes de’un cancer du sein ont des antécédents familiaux de cette maladie.
  • Moins d’une femme sur cent présente un risque élevé de cancer du sein.